EPA BORDEAUX EURATLANTIQUE
  • 1 offre d'emploi en cours (voir)
Publié le
30 octobre 2023
Localisation
Bordeaux
Secteur d'activité
Divers  
Type de contrat
CDD  
Durée (en mois)
12
Durée du travail
  • TEMPS_PLEIN

DESCRIPTION DU POSTE À POURVOIR

CONTEXTE
Bordeaux Euratlantique est l’une des plus vastes opérations d’aménagement de France, conduite sur les communes de Bordeaux, Bègles et Floirac. Opération d’intérêt national (OIN), elle est conduite par l’Etablissement Public d’Aménagement (EPA) Bordeaux Euratlantique. L’EPA est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), créé en 2010 par l’Etat à la demande de l’ensemble des collectivités territoriales concernées.

Bordeaux Euratlantique vise à développer des quartiers mixtes et denses de centre-ville afin de répondre aux enjeux démographiques et environnementaux de la métropole bordelaise :
• Soutenir le développement de l’emploi au cœur de la métropole ;
• Produire une offre de logements conséquente dans le centre de la métropole ;
• Tirer parti des contraintes du site pour produire une ville résiliente.

 

Entre 2010 et 2030, ce sont près de 1,2 milliard d’euros qui doivent être engagés par l’EPA sur le territoire de l’OIN, grâce notamment à un apport de 100M€ des collectivités publiques, pour environ 8 milliards € d’investissements privés générés. Outre ses compétences d'aménageur urbain, l'EPA dispose également de compétences transverses, notamment en matière de développement économique.

À terme, l’opération permettra de produire 50 hectares d’espaces verts nouveaux, d’attirer 30 000 emplois et de générer une offre de logement pour 50 000 personnes, accessibles à tous les ménages, autour d’un objectif central : créer des quartiers épanouissants pour les femmes et les hommes qui vont y habiter, travailler ou les fréquenter.

 

DESCRIPTION DES MISSIONS

 

Pour réaliser les espaces publics et accompagner les projets immobiliers souvent complexes, l’EPA Bordeaux Euratlantique s’appuie sur une expertise exigeante. Cette expertise est sollicitée pour garantir la mise en œuvre :

  • des orientations de l’OIN en matière de programmation, de développement durable et d’innovation,
  • et des engagements contractés avec les opérateurs partenaires de l’établissement (construction bois ou certification environnementale par exemple).

Dans un contexte de renouvellement de la feuille de route stratégique de l’EPA, les objectifs environnementaux doivent être mis à jour ainsi que la documentation et les modalités de suivi afférentes. Cette actualisation concerne aussi bien les projets d’espaces publics conduits par l’EPA que les projets immobiliers réalisés par les opérateurs partenaires, et doit tenir compte des orientations souhaitées par la gouvernance de l’établissement, le bloc communal en particulier.

Ainsi, le ou la chargé(e) de mission « Suivi environnemental » a pour objectif de redéfinir et organiser pour le compte de la Direction Transversale & Innovation (DTI) le suivi des engagements programmatiques, environnementaux notamment – de l’EPA ou prescrits aux porteurs de projet immobilier – au regard de la nouvelle feuille de route. Elle/il doit appuyer les membres de la DTI « Qualité des procédures », « Développement durable » et « Programmation » pour mener à bien les missions principales suivantes :

  • À l’échelle des projets urbains dont l’EPA est maître d’ouvrage (OIN, ZAC, quartiers) :
    • Contribuer au renouvellement du process de réalisation des espaces publics pilotés par la direction opérationnelle de l’établissement pour intégrer les nouveaux enjeux environnementaux : bilans carbone, bioclimatisme, adaptation au changement climatique, prise en compte des démarches urbaines des collectivités. Proposer à ce titre de nouvelles modalités de suivi, en tenant compte par exemple des prescriptions issues des autorisations environnementales pilotées par le responsable « Qualité des procédures » et des stratégies déployées par les chargé(e)s de mission « Développement durable », « Programmation » et « Biodiversité et sites et sols pollués »
    • Contribuer au suivi des indicateurs de performance environnementale et de l’accord d’intéressement de l’établissement : objectifs RE, bilans carbone, labellisations, valorisation des déchets… Proposer et formaliser les outils de suivi permettant de renseigner ces indicateurs.

 

  • À l’échelle des projets immobiliers :
    • Piloter la démarche d’actualisation des engagements d’innovation et de transformation durable (à partir des travaux et études menés), et l’intégrer dans un nouveau dispositif collégial de suivi des projets, en parfaite intelligence avec la direction opérationnelle et les autres chargés de mission de la DTI (en s’appuyant notamment sur le corpus réglementaire établi par le responsable « Qualité des procédures »). Proposer à ce titre de nouvelles modalités de contractualisation et de suivi, y compris en questionnant le périmètre des missions exercées en régie ou déléguées (AMO, certificateur…) ainsi que les outils mobilisés (base de données IGGI) ;
    • Contribuer, en appui de la direction juridique, à la mise à jour du corpus contractualisé entre l’EPA et les opérateurs (contrat et annexes, clauses, pénalités, calendrier) et proposer tout élément de méthode permettant la bonne prise en compte des objectifs de l’EPA ;
    • Pour chaque projet, notamment les plus prioritaires, participer à la contractualisation de ces engagements et s’assurer de leur mise en œuvre par les opérateurs (certification notamment), les suivre aux étapes clés (cahier des charges, permis de construire, cession, livraison) et les évaluer.

 

  • En appui de la chargée de mission « Développement durable », renouveler l’accord-cadre « Développement durable » de l’OIN afin de l’adapter (missions, dimensionnement) au nouveau cadre organisationnel. Dans le même ordre, proposer l’adaptation des missions confiées aux AMO de la DTI pour améliorer le suivi des projets : sécurité incendie, programmation, réglementaire, pollution…

 

Pour mener à bien ces missions, il/elle doit notamment assurer un dialogue régulier :

  • En interne avec les membres de la DTI (responsable « Qualité des procédures », chargé(e)s de mission « Développement durable », « Programmation » et « Biodiversité et sites et sols pollués » et chef de projets « BIM et géomatique ») et les chefs de projet des territoires concernés ;
  • En externe avec les organismes certificateurs (Cerqual) et les référents des démarches locales relatives à la qualité du bâti (BDNA, bâtiment frugal bordelais, urbanisme résilient floiracais…) ou de l’aménagement (écoquartier, QDNA) ;
  • De manière générale, il/elle doit être moteur dans la réussite de ses missions en impliquant tous les collaborateurs de l’EPA : mise en place de cadre méthodologique, partage d’une vision et d’une cohérence d’ensemble, échange de bonnes pratiques et retour d’expériences (démarches innovantes).

 

RATTACHEMENT HIERARCHIQUE ET INTERFACES

Le poste est positionné au sein de la Direction Transversal & Innovation (DTI) dont le rôle général vise à impulser et animer les démarches transverses et innovantes au sein de l’établissement, sous l’autorité hiérarchique de son Directeur.

La DTI regroupe les experts titulaires de missions (procédures réglementaires, développement durable, sites et sols pollués et biodiversité, programmation, géomatique et BIM) les faisant intervenir tant à l’échelle de l’OIN qu’à l’échelle des projets urbains ou immobiliers. La DTI est positionnée au sein de la direction générale adjointe en charge de la stratégie et des ressources.

Le ou la chargé(e) de mission « Suivi environnemental » travaille en forte interaction avec les autres chargés de mission de la DTI ainsi qu’avec les chefs de projet de la direction opérationnelle, auxquels il/elle apporte appui méthodologique et expertise.

Profil recherché

PROFIL

  •  De formation supérieure (BAC + 4/5)
  • Maîtrise du mode projet afin de travailler en transversalité, tant en interne au sein du pôle ou en interaction quotidienne avec les directions de projet, qu’en externe
  • Connaissances en aménagement opérationnel, juridiques et pratiques. Une expérience opérationnelle du montage d’opérations d’aménagement serait appréciée
  • Connaissance et intérêt pour le management de la qualité et les démarches environnementales des opérations d'aménagement et immobilières (de type ISO, HQE ou BREEAM)
  • Qualités rédactionnelles éprouvées
  • Forte capacité à argumenter et à convaincre et aisance dans la conduite du changement

CONDITIONS

  • Type de contrat : CDD
  • Début du contrat : dès que possible
  • Durée du contrat : 12 mois
  • Statut : cadre, forfait de 208 jours (25 CP et 21 RTT prorata temporis)
  • Poste basé à Bordeaux
  • Rémunération : selon profil
  • Avantages : titres restaurant, chèques vacances, mutuelle/prévoyance, participation aux frais de transport en commun à hauteur de 60%, intéressement, télétravail (deux jours par semaine maximum).

Poste ouvert en contrat de droit privé ou en détachement de la fonction publique.

Votre demande
Déposez les fichiers ici parcourir les fichiers ...

Offres d'emplois similaires

14 novembre 2023
20 octobre 2023
3 octobre 2023
Are you sure you want to delete this file?
/